Down arrow

Evelyne Chetrite

Fondatrice et directrice artistique

Separator

De son enfance au Maroc, Evelyne Chetrite a gardé le souvenir des couleurs fortes qui contrastent la terre ocre des villages et des caftans blancs que portait sa mère, simples et élégants. Elle se souvient aussi des piles de chemises impeccablement travaillées par son grand-père dans sa boutique de Rabat ; c’est ici-même que naitra son amour des vêtements. Une première impulsion vers la mode que son déménagement à Paris à l’adolescence vient à confirmer, dans les rues parisiennes sa vocation prend vie.
Elle est étudiante en droit mais son esprit mode s’affute en travaillant les week-ends dans les friperies où elle se fait un cercle d’acheteurs fidèles qui apprécient ses sélections. C’est sa rencontre avec Didier Chetrite qui lui donnera l’élan nécessaire pour enfin s’affirmer en tant que styliste. Ensemble, le couple se lance dans l’aventure Sandro en 1984 et une première boutique voit le jour rue Vieille du Temple, au cœur du Marais. Le succès est immédiat.
Sa vision de la féminité est le socle de la création, privilégiant son terrain d’expression favori, le masculin–féminin et murmurant à l’oreille de celles qu’elle habille une allure indéniablement parisienne. Evelyne imagine un vestiaire porté sans ambiguïté par cette fille urbaine qui cultive la discrétion pour n’en être que plus visible. Son allure est nourrie d’une justesse presque innée et lui confère cet air naturellement cool. Evelyne ne s’interdit jamais rien, à la seule et unique condition d’être fidèle à elle-même.

Ilan Chetrite

Directeur Artistique Sandro Homme

Separator

Ilan Chetrite, fils des fondateurs de la griffe parisienne, se plait à décrire la marque comme un frère.
Ses études d’économie l’ont amené à rejoindre la Maison familiale pour y jouer un rôle dans son expansion. Sur le papier apparaît un financier mais Ilan est un créatif qui s’est longtemps ignoré. Il oriente alors ses pas vers le studio et lance ainsi Sandro Homme en 2008, proposant son approche de la mode masculine. Ilan est un rêveur rationnel, une dualité qui le caractérise et marque sa proposition chaque saison.
L’homme dépeint par la maison est un anticonformiste, chic. Des costumes ajustés impeccablement coupés, des vintages modernisés, de longs manteaux légèrement oversize et des pièces visuelles composent son vestiaire. Chaque saison, cet ensemble justement calibré lui procure cette allure racée.
Aujourd’hui, Ilan perpétue cette signature stylistique familiale à travers ses collections qu’il présente lors de la fashion week Parisienne, chacune inscrite dans un univers très personnel qu’il se plait à réinventer chaque saison.

Haut Up arrow